Le Vestiaire

Liste des articles


21 octobre 2016


Paul Pogba est devenu, cet été, le joueur le plus cher de l’histoire. Si les négociations auront tenu en haleine l’ensemble de la planète football avec des montants colossaux à la clé, il nous a semblé intéressant de revenir sur un point essentiel de ce dossier : la gestion et l’exploitation de l’image du joueur.

portrait joueur

Il est impossible de définir le montant exact de la transaction entre Manchester United et la Juventus de Turin qui devrait se situer entre 105 et 120M€ (selon les différents mécanismes de lissage et de primes/bonus). Les émoluments de Paul Pogba seront eux d’environ 15M€ à 20M€ par an en incluant la rémunération des droits à l’image du joueur.

Ce point nous semble très important car il permet de mettre en exergue l’importance et les potentielles retombées d’une bonne gestion de l’image d’un sportif.

Au-delà d’un aspect purement sportif, Paul Pogba est le fer de lance d’une nouvelle génération de sportifs fortement connectés aux fans avec un potentiel de visibilité exceptionnel (5.000.000 de fans Facebook, 2.500.000 sur Twitter et 7.800.000 sur instagram). De nombreuses entreprises souhaitent être associées à la « marque Pogba ». Conscient de son potentiel, le joueur a pourtant connu un frein majeur au développement de son image mais aussi de sa carrière.

En effet, le jeune et prometteur footballeur de 23 ans avait cédé il y a plusieurs années l’exploitation de ses droits à l’image à son agent.

Le fait de ne pas contrôler son image posait deux problèmes :

  • La difficulté de signer des contrats de sponsoring représentant aujourd’hui une part non négligeable des revenus d’un sportif,

  • Un frein pour certains clubs souhaitant exploiter l’image du sportif pour « amortir » le coût d’un transfert et bénéficier de la notoriété du sportif.

Paul Pogba a donc dû racheter l’exploitation de ses propres droits pour environ 10M€ d’euros à son ancien agent.

Il notamment put signer son premier contrat long terme d’équipementier avec Adidas pour une rémunération d’environ 4 millions d’euros par an.

Second point important : l’exploitation de l’image d’un footballeur est devenue un levier de négociation fort pour les grands clubs souhaitant gagner des parts de marchés dans des zones à fort potentiel (Amérique Latine, Asie, USA).

Manchester United a ainsi racheté 80% des droits à l’image du joueur. Les recettes tirées de l’exploitation de l’image Pogba au sein de l’institution MU devraient représenter environ 30M€ à 40M€ par an.

Le joueur, lui, a conservé 20% de ses droits lui permettant ainsi de dégager 7 millions supplémentaires par an. Grâce à ce montage il est devenu le footballeur le mieux payé de Premier League devant Wayne Rooney et Zlatan Ibrahimovic.

Une opération gagnant-gagnant entre le joueur et le club et un cas d’école mettant en avant la nécessité d’une bonne gestion de l’image d’un sportif.

Leave a reply
Back to top